New Webinar: Savanna Boda Aesthetics

Efficacité clinique et satisfaction des patients dans la révision des cicatrices au laser à l’aide d’un laser Er:YAG pulsé de 300 microsecondes à 2940 nm

Khalil A. Khatri, MD, Skin & Laser Surgery Center of New England, Nashua, NH; Viktor Moiseev, MD, directeur général et médecin en chef de la clinique cosmétique « Sasha », Ryazan, Fédération de Russie Objectif et contexte : Un laser Er:YAG 2940 nm pulsé de 300 microsecondes à une fluence de 5 J/cm2 permet l’ablation du tissu cicatriciel sans dommage thermique résiduel significatif. En nous basant sur le fait que le laser Er:YAG est plus efficace dans les tissus hydratés, ce qui correspond aux premiers stades de la formation des cicatrices (10 à 14 jours après la blessure), nous avons émis l’hypothèse que le traitement des cicatrices au laser serait plus efficace pendant cette période. Matériaux et méthodes : 11 sujets masculins et 21 sujets féminins avec un type de peau II-III ont été recrutés, 25 avec des cicatrices de traumatisme post-mécanique, 6 avec des cicatrices d’acné et 1 avec une cicatrice de brûlure chimique. Les sujets ont été divisés en deux groupes; le premier groupe (11) comprenait des sujets avec des cicatrices à leurs débuts (14 jours) et le deuxième groupe (21) comprenait des sujets avec des cicatrices de plus d’un an. Le traitement a été effectué avec un laser Er:YAG pulsé de 300 microsecondes à 2940 nm (Aerolase, USA) avec une taille de spot de 6 mm, une fluence de 5 J/cm2 et une fréquence de répétition de 1,5 Hz. Les traitements ont été effectués à 14 jours d’intervalle. Le nombre total de traitements était de 114 et les traitements ont été effectués jusqu’à ce qu’une égalisation physique de la cicatrice soit observée. Chaque sujet a reçu en moyenne 3,6 traitements. Résultats : Dans le premier groupe, l’égalisation physique de la cicatrice a été observée immédiatement après le premier traitement, alors qu’il a fallu deux traitements dans le deuxième groupe. Le premier groupe a reçu un total de 29 traitements (moyenne de 2,6) et le deuxième groupe a reçu un total de 85 traitements (moyenne de 4). 94 % des sujets ont terminé l’étude. Aucune complication n’a été observée. 30 % ont qualifié les résultats d’excellents, 50 % de bons et 20 % de satisfaisants. Conclusion : Un laser Er:YAG pulsé de 300 microsecondes à 2940 nm est un moyen sûr et efficace de réviser les cicatrices. Les résultats sont plus rapides, bien tolérés et meilleurs avec des cicatrices relativement fraîches par rapport à des cicatrices plus anciennes. Comme publié lors de la réunion annuelle 2016 de la Société américaine de médecine et de chirurgie laser ASLMS.

Table of Contents